L’Ecole Belge de Psychanalyse Jungienne fête ses 20 ans: “diversité et changement”


2015 est une année importante pour l’Ecole Belge de Psychanalyse Jungienne: il y a 20 ans, nous éprouvions la nécessité de créer une association qui rassemblerait les psychanalystes travaillant à partir d’une perspective jungienne, inspirée par l’oeuvre de CG Jung. Mais qui allèrent aussi à la recherche d’autres sources d’inspirations.
Une deuxième raison pour laquelle 2015 est une année importante: les fondateurs de jadis, Jef Dehing, Jean-Marie Spriet et Michel Graulus, ont décidé de terminer leur carrière et donc aussi de mettre un terme à leur participation aux activités de l’association.
Cet événement ne pouvait en effet rester inaperçu: le 14 novembre 2015, nous organisons une journée d’étude dans le centre de Kortenberg, qui a pour thème : diversité et changement en psychanalyse. Avec pour titre : Patchwork.

Les fondateurs ont depuis le début radicalement choisi de mettre en évidence précisément ce thème de la diversité. Ils le firent en organisant des journées d’étude, dans lesquelles des orateurs de différentes obédiences vinrent commenter les différentes théories psychanalytiques et leurs conséquences pour la pratique. Cela fut l’origine de discussions animées et d’échanges. Des assistants sociaux, thérapeutes et psychanalystes de toutes origines et ayant différentes sympathies ont pendant toutes ces années participé avec enthousiasme à ces journées d’études.

Le thème de la diversité reste aussi important dans nos activités internes, nos réflexions et nos travaux: dans nos séminaires mensuels dans lesquels, à côté de la lecture de “vieux’ textes de Freud et d’autres pionniers, on attache aussi beaucoup d’attention aux ‘nouvelles’ idées d’auteurs récents ayant différentes obédiences psychanalytiques. Bien sûr l’œuvre de Jung continue de recevoir toute l’attention qu’elle mérite dans un séminaire de lecture qui est également mensuel.

Lors de la journée d’étude du 14 novembre, Dirk Vergaert, en tant que président de l’Ecole, commentera dans son introduction la manière dont la diversité et le changement influencent et colorient nos réflexions et nos travaux psychothérapeutiques.

Deux psychanalystes étrangers ont été invités, lesquels vont chacun à partir de leur propre position aborder le thème : Andrew Samuels (www.andrewsamuels.com) est un psychanalyste britannique qui parlera du thème du pluralisme et de la diversité à partir de ses origines jungiennes et de son intérêt pour l’aspect politique de la psyché.
Simon Daniël Kipman (psychiatre – psychanalyste à Paris: www.simon-daniel-kipman.com) éclairera plutôt le thème de la diversité dans les théories psychanalytiques et dans les modèles, et les changements qui y sont attachés.

Téléchargez le programme ici

L'affiche de l'événement est disponible ici



Veuillez suivre ce lien afin de consulter notre archive